tristesse de soldat et tri$te$$e de p$y

décowordpress4 ←juste jeter un petit coup d’oeil  à ce livre fera comprendre bien des choses…

assisblack       ←cliquez pour grossir

cette article n’est pas corriger et sera continuer plus tard pardon mon manque d’organisation#↓(j’avais peur de l’oublier …)

Les olympiques font souvent la ruine de ceux et celles qui sont touchés de très près ou même de loin par les besoins pécuniers aiguë des promotteurs glandulaires de ces monstruosités d’orgueils poilu ou non … En réalité on fait comme si tout ça, ces olympiques, cet évènement spécial $portif  cependant qu’en fait toute notre vie est une quête continuelle une requête un intérêt entretenu par les marchands de toutes sortes les budgets varieront mais le gigantisme lui se devra d’être au rendez-vous, d’être absolue obligé et sans équivoque sans possible alternative à moins bien entendu d’être pathologiquement atteint par le virus de l’âge de pierre. Même le terroir en général(bleuet du lac st-jean ou jambon italien controlada  saumon fumé B.C.) se devra à un moment ou l’ autre  de faire le tour du monde hurlant BIO et propre en habit de P.R. … Que cet engouement si sainT d’esprit fasse si souvent  le désastre autour de lui n’a pas d’importance ce qui compte c’est la preuve que ça déménage que ça feu d’artifices que nous utilisons les moyens les plus disproportionnés et pointu,  car la science est derrière tout ça avec des statistiques  toujours plus concluantes mais réclamant tout de même  sans cesse des budgets exponentiels  pour un raffinement (affinement de faux-mages…)toujours plus insensé, et une foi toujours plus grande et aveugle de notre part. Évidemment justice-écologie s’y opposera en baladi-difusion et granules  homéopathétiques pour faire bonne figure, mais les faits seront là: l’étudiant en général sera presser d’aller ajouter et jumeler sa néophyte ingénierie galopante   à tout ce baux et ludique imbroglio avec son brillo habituel …Les olympiques mâle ficelé c’est comme les accidents ferroviaires  avec des wagons plein de pétrole et de produits chimiques qui déraillent et fabulent le succès 1000 fois et milles fous avec des chtou  chtou rédempteurs, des accidents facilement évitables mais c’est la course, la *mauvaise* foi est-elle une science qui se nomme économie and entrepreneurship ? Vous les étudiants universitaires si vous vous contenter encore  de seulement soupirer, de votre soif d’impartialité-nano … ce sera beaucoup trop lent pour nous *sauver* de cette fascinante  course à obstacle robotique oui oui oui ce sera beaucoup trop lent pour nous *sauver* et nous donner protection contre  cette dronerie téléguidée banalisée  et très mâle balisé qui nous pend au bout du nez et qui insiste pour nous servir d’unique œil? Merde à la fiente continuelle de ces mensonges légaux et objectifs … Pédagogue? Étudiant(e)s? Essayez juste pour voir vous étudiants de prétendre être intéresser par le fond des choses et vous verrez les visages désenchantés déconfis et tendrement ironiques de vos adultes protecteurs car on ne veut pas que vous vous dirigiez vers l’impossible combat de l’inacessible étoile des Don Quichottes en haillons…(évidemment encore là de multiples exceptions existent je m’intéresse à la règle…) Tout…oui tout tout tout ! Sauf être fauché!! On vous pardonnera les idées les plus extravagantes mais ne bouchez p’ah! la fente du petit cochon car la tirelire passe avant toute ch’o$E. Mais vous le saviez n’ont et vous avez votez pour et même payez vos comptes et même eu peur de n’être pas normaux et normâle ?

Qu’à chacun de nos jours ou presque on nous informe et nous déforme et nous réforme encore et encore en première page ou ailleurs avec des écriteaux vaccinant … Les nouvelles tendances sont énumérées les prix montent les prix descendent l’adaptation n’est plus simplement l’adaptation c’est une façon de vivre nos vies, d’y mettre de l’excitation incontournable de l’acceptation tribale  on pourra  critiquer se plaindre crier aux scandales mais tout cela suintera les onctions démocratiques dictatoriales et monopolisantes  de chacun, oui de chacun de nos gestes confirmatifs …MAIS SOUVENT NOUS SOMMES ASSOIFFÉS  D’ÊTRE SÉCURISÉ PARCE QUE LA VIE EST SI PEU CLAIRE angoissante …la beauté est un effort de l’homme pour … séduction esthétisme: des pommes rouges! De grâce de grâce des bananes jaunes et des hommes qui « restent » noirs à leurs places… de canne à $UCRE . Car la « nature » dans bien des cas si on la laissait à elles-même ferait du dégâts sur nos Joconde et nos Apollons …(oublions le choléra et les tsunami pour le moment…)Qui décidera de faire des tomates carrées et rouge-orange uniformes pour les mangeurs de sandwichs conformismes ? À force d’insister et de nous faire croire que c’est ce que *nous* voulons c’est à dire ce qu’il y a de mieux : devenir et être l’épouvantable bonhomme-moderne se comparant sans cesse à l’autre compétition… Donc il faudra beaucoup et de plus en plus BeauCoup d’insecticides d’Anti-champignons de toutes sortes pour éviter que la belle robe de nos légumes et les pantalons de nos fruits ne se décorent d’indécentes anomalies  mais ce que je vous raconte fût écrit milles fois et dit bien mieux que moi, cependant que chaque jour des écologistes de toutes « disciplines! » praticiens du banals et de la prudence extrême se posent en défenseur de la Biosphère-économique pendant que leurs frères et soeurs pédagogiques universitaires sont à bricoler une quotidienneté drone et nano sans trop se soucier des conséquences nappe phréatique sauf des conséquences alléchantes de babines BOTOX ces retombées économiques nucléaire qui remplacent tout, même la connaissance elle-même …? J’exagère ?

Assez souvent je suis presque découragé je me dis : comment pourrais-je trouver les mots justes pour encourager les jeunes à croire qu’il est vraiment possible et probablement  crucial  de consacrer enfin! … une session complète à réfléchir sur les effets, les impacts, les conséquences de plus en plus exponentielles et exportables tyranniquement  et colonialemâlement  de cette éducation qui essais de toute ses forces de faire le tour du monde pour enseigner la bonne nouvelle «unique»… ? Il ne s’agit plus ici d’être optimiste ou pessimiste  car certains fait sont trop géants et répandus  pour être niez d’un haussement d’épaule  ou d’un froncement de sourcils perplexe et offusqué… Dans notre cœur à tous ou presque et surtout dans votre cœur à vous étudiants qui posséder  tellement d’informations passer plus ou moins sous silence et sous «licence» pour que la fête continu (l’écologie et l’économie sociale ne résout pas en profondeur quoi que ce soit pour le moment…) … Vous vous êtes sûrement souvent rendu compte que vos parents qui font de leurs mieux n’ont presque aucune idée de l’étendue des ramifications nécessaire  pour que cette machine économique machiQUE , économique et non pas PHILOSOPHIQUE se «reproduise» sans fin  … néanmoins une philosophie très certaine d’elle-même  est à l’œuvre et vous y participer en étant dupe et pas dupe  à la fois, C’EST À DIRE que vous savez en profitez vous savez où vous arrêtez pour garder vos privilèges car vous avez peur parce  vous savez depuis longtemps ce qu’il en coûte de crier trop fort aux voleurs ou à l’aide, avec des mots mal choisis et aux mauvais moments … NON? C’EST  VRAI qu’il n’est pas donné à tout le monde de vouloir porter un peu le monde sur ses épaules, mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit … Il s’agit d’un minimum de sagesse et du maximum d’être soi … À l’université où se trouve la sage$$e ? Dans le vestibule d’une chapelle à la disposition des étudiants en théo-rico ? Et l’encouragement à être soi sans pour cela mettre en péril  et perdition sa thèse sa maitrise de la bêtise ? Le protocole pèse beaucoup plus lourd que le bien-fondé … que des miettes de subversions par trop indigestes … Mais imagination libre … à peu près,  où es-tu donc en ces murs universi-taires? Dois-tu être en INOX ou dans une éprouvette au bout d’une aiguille avec des preuves d’ADN avec des pincettes …  Je veux dire encore ici une chose que je répète souvent : pourquoi vous contentez-vous étudiants de par le monde OBJECTIF et rationnel   du Big-Bang de ces business-mène   de l’entendement  à bulldozer? De l’accélérateur de particule? Alors qu’en vous tellement d’autres «choses» innommables pour le moment… insoulignables avec des feutres-fluo foisonnent et s’efforcent de naitre?  Les braises de la jeunesse sont considérés comme trop incendiaires, une tiédeur de bon alois partout en ces parois mosaïques et vaticanes invitera  constamment à la vigilance pour ne pas dépasser les bornes de péages … Prudence extrême pour celui ou celle qui commence à peine à tenir debout dans «la reine de cette BOX»!…où l’oeil est un b’heure noir. La reine et le roi c’est l’argent pas la science …mais la SCIENCE à besoin d’argent une certaine forme de science surtout en redemande sans arrêt … Du budget … pas de cogitation dérangeante  pas du pensing trop émotif et tendre,  pas de l’alternative  mais de l’équipe-ment  … Des milliers d’exceptions existent j’en suis conscient et souvent cela me paradoxe et me fais douter de ma critique vitriol,  je me dis souvent  que si je mettais dans une petit livre, un tas d’exemples de gens qui vivent autrement, alors peut-être que… Mais je m’occupe de la règle c’est ma décision mon choix, parce la règle  c’est elle la police le chien de garde le garde-fou le phare et le commandant notre lumière soldat et archevêque  celle qui nous aveugle et nous offrent des rabais irrésistibles jusqu’à quoi …? L’annihilation de la psyché personne-aile? … et le massacre de la moindre  trace-repère,  cette  dangereuse et infime  allusion à voler des ses propres ailes de son propre chef NON!… Car : DIPLÔME  !! Ne sentez-vous pas étudiant et étudiante  en chacun de ces  jours qui passent  que votre volonté s’effrite se pulvérise au contact rugueux et stagnant de cette rigidité cadavérique de cette autopsie béton et maniaque, un  infernal BRUNCH de  toutes les bienséances et de ces  hygiènes affolés tout ce cirque NOBEL   pour tenir bien en contrôle absolu  votre trop plein d’énergies alternatives …?   Car comme je le dis souvent : l’énergie alternative c’est TOI! Choisirez-vous de vous adapter  ?

Comme si le but réel de l’université était d’améliorer les choses est-ce qu’on est vraiment sincère dans cette idée …en fait c’est l’impre$$ion que ça projette que ça veut projeter donner annoncer marketingner qu’on se rapproche d’un but d’une pacification une amélioration une promotion vers les hauteurs d’un luxe calme et sécuritaire d’une vérité englobante et protectrice comme le big bang si fin connaisseur? Tout cela donnera moins de travail ou en créera …ce sera mieux … voilà la certitude adoré …MAIS qui fait les règles …? On est bien obligé d’arriver à la conClusion lorsqu’on regarde ce qui se passe …que  c’est un peu comme regarder quelqu’un se noyer avec l’aide d’un microscope, on auscultera chaque bulle on verra et constatera que la personne avale de l’eau … on nous expliquera la MORT en direct ce n’est qu’un cours magistrale …que de la sèche magistrature l’homme ne sert à rien et il ne servirait à rien d’être trop humAin  ou presque , laissons la SPCA et quelques illuminés fondrent en larmes … il ne faut surtout rien gâcher car vraiment , au FOND , à long terme tout le monde en profitEra NoN? Qu’est-ce que ça prend pour arriver à l’action ? Faut-il que votre professeur vous dise OXFAM et OXF’HOMME que  VOUS AUREZ DE BON POINTs SI VOUS FAITES TELs ET TELLes  choses …faites un raisonnement bien senti à propos de la démocratie en ces murs universitaires … êtes – vous ici aussi , peuples et esclaves ? En tant que professeurs sommes-nous vos ministres et vos députés ou sommes–nous tous sous les ordres de qui … qui nous dit que notre réalité forcé est la voix du peuple …mais le peuple ne sait pas et vous non plus qui saura ? La vérité même partielle viendra-t-elle toujours d’ailleurs que de vous-mêmes vous avez la bouche pleine de paroles qui ne sont pas de vous ou si p’eux …

On raconte ces jours-ci que des soldats (4…ou 444 dans le monde entier etc ?) ce sont enlevés la vie … Ayant peut-être perdu le goût de vivre? Un scandale lira-t-on dans les journaux  une disgrâce nationale et animale … mais passons sous silence que la guerre est elle-même une folie consommée et consommable et même acceptable car il n’y a pas d’autres solutions n’est-ce pas? Pas de solutions autres selon les experts aux services DE ! De qui? Les journalistes  eux et elles qui ont l’excuse de ne pas être psychologues ou psychiatres donc de ne pas connaitre à fond les hauts et les bas de la légende  post-traumatique  s’en donneront à cœur joie et s’indigneront  comme s’ils étaient tous de vrai  être humains  en larmes cognant des poings sur la table de la justice sacré  hurlant  épileptiquement  que la situation présente est intolérable et une preuve indubitable de plus   que nous sommes des  barbares de hauts niveaux cependant que les cornemuses et les couronnes de fleurs et les drapeaux pliés soigneusement devant les caméra et les joueurs de trompettes tristes font du cinémascope à notre conscience de jello . Mais la plupart des gens sont prêts à admettre que la guerre est mauvaise pour la santé de l’esprit et du corps … sauf peut-être les psychologues qui persistent à soigner le tout de leurs plus beaux verbiages savants … car avant tout restons calme regardons et  approchons la situation en gentleman en praticien en professionnel de l’équilibre émotif, émotif oui oui oui mais surtout économique   car il ne faut pas rater cette chance inouïe de se créer un créneaux solide et bouillonnant d’opportunités nouvelles et paradigmeuses , le psy n’a simplement pas de couilles ni de cœur ou d’ovaire et ne risquera pas en général lui et son ORDRE, ne risquera pas  sa place au soleil de nos miettes  dis-je et je jouis d’écrire ces mots je jouis peu mais je jouis quand même  de dire que ces punaises de l’âme n’osent  pas crier (encore)  sur les toit ce que depuis des centaines d’années on chantent dans les chansons les opéras et les poésies de toutes sortes  que la guerre est une folie et que d’expliquer aux soldats des mensonges irrecevables est une ignominie sans nom …mais les universitaires n’en sont pas à leur première … Donc vous les étudiants êtes en ce lieux de faux-semblant où tout ce qui est faux se doit de survivre coûte que coûte car  l’appâts-rAnces  est  un travail  béni qui donne de la job et satisfait pleinement  la jeunesse en mâle d’être cool … selon les publicités  glacées et les borborigmes  sacerdotaux d’Oxford …

En donnant comme exemple la lâcheté incorrigible et impardonnable(?)des PSY cela n’a pas bien servi mon propos car j’oubliais de donner des exemples de la dureté  de la vie qui touche chacun et chacune,  cette  cruauté  pratique  banal ordinaire qu’on peut bien baptiser nature-mère-et-paire  si on veut … mais cela nous avance à quoi je vous le demande ? Je veux dire par là,  par quel artifice politique gouverne-mentale  peut-on espérer qu’un soldat  issue des Walt-Disney de notre monde de tablettes de magasins sucrés puissent réagirent résister «répondre» sainement à la folie endiablé de la guerre boumboum et sanguinaire entouré de cette mort sous forme de ketchup olfactif et vomitif  … Donc ce jeune soldat ou même peut importe son âge semble trouver difficile de vivre qu’homme avant après ce déluge d’horreurs qui le fait constater qui nous sommes … boyaux et compagnie, mais surtout émotions de ce corps transporteur de nos sourires nos espoirs et de voir cet éphémère  machine tellement fragile et adorée, éclater sur une mine fait par l’homme organisateur des grandes hiérarchies et des grands capitaux  … Toutes les raisons semblent bonnes pour continuer  à garantir et à réaffirmer que la force archi-brute  et archipute surtout au masculin il faut bien le dire et le redire au  quotidien, que ces guerres dis-je seraient   ce qui se fait de mieux comme gestion de la folie et de la MISÈRE  humaine… Post-traumatique mon post-é-rieur ! La focale myope et presbyte  PSY, sanctionne et  autorise et N’homme gnomement  cette  autopsie psychologique d’hippopotame avare … on bercera le soldat d’un consentement et même d’un encouragement à prendre sur soi (… et des années sabbatiques ah ah hi hi ho ho ho …c’est pas pour lui ces sabbatiques mais pour les universitaires tellement stradinaire…) … d’un encouragement à prendre sur soi et à regarder les choses en fa(r)ce…c’est à dire de tenir son bout et d’avoir de la fuite dans les idées …(M.F.)  Oui c’est vrai mon adjudant mon caporal vous avez vu des choses terribles pleurez un bon coup et il n’y paraitra plus, ou s’il y paraitra … vous et moi, c’est-à-dire  moi le Psy et toi le soldat n’allons quand même pas nous empresser à changer le monde non? Ne dévions pas !! Vous savez que les cours de politiques existent et que les cours de psycho existent où se trouve la VIE originelle et élémentaire dans tout ça ? Et vous étudiants qui êtes-vous ? Êtes-vous soldats de quelque chose de quelque but GOUVERNEMENTALE ET UNIVERSITAIRE qui vous échappera  toujours … POURQU0I le passeporc ? L’utopie se porte assez mâle ces temps-ci  dans les murs universitaires… je te dis maintenant à l’heure où tu lis ces lignes : que l’énergie alternative c’est  toi étudiant-puissant ! N’ONT ? On demande des niveaux de nigauds d’adaptations invraisemblables pourtant le tout est MARKETING …et on vous posera des questions comme celle-ci : avez-vous le profil ? PUB de L’UQUAM …inspirer audace et engagement  ESG les sciences de la gestion … Un conseil, n’ayez pas trop de hâte pour faire partie de … à toute vitesse sans comprendre un peu ce qui se passe dans votre cœur… On vous parlera de marché agressif de compétition pour conquérir les marchés cela dure depuis assez longtemps cette soif de faire le tour du monde avec un engrenage quelconque à vendre car il le faux et de plus en plus … n’est-ce p’ah ? … Malgré l’écologie et l’économie-sociale et soucieuse!  Vendeurs d’armes acheteurs d’hommes et quoi d’autres demander donc aux PSY ils vous aideront à conquérir les clients et à les soigner de pilules si le client ressent soudain trop d’amertume… Peut-on compter vraiment sur ces pucerons (les PSY)de l’esprit humain pour vous ouvrir les yeux et vous mettre en garde même très très partiellement  sur la façon très détestable de fonctionner et de se reproduire, dire attention de façon réellement concrète. Attention :  ce monde économique jusqu’à l’hystérie et  sa manière de créer de la richesse radio-active etc … nous en fait baver … tout en niant plus ou moins la possible existence d’horizon différent … Vous ne pouvez pas compter non plus sur les profs de philo, enfin des exceptions existent mais ici je m’intéresse à la règle, pourtant la grande différence entre le philosophe et mister PSY peu importe de quel sorte il s’agit, c’est la prétention et la vocation c’est-à-dire de guérir ou guru-ir  même si ces bestioles aux vocabulaires impérial s’en défendront bien la plupart du temps humble-paon , mais le statut de ces messieurs et mesdames persiste et siffle de toute ces forces pédantiques à nos oreilles … Le sociologue lui est plus humble en apparence mais c’est un stratège  prêt à travailler n’importe où  pour n’importe qui avec des chiffres … j’exagère … regardez les faits en face étudiants et étudiantes : qui autour de vous essaient de vous donner des outils pour vraiment ralentir la folie pédagogique orgiaque ordinaire … Créneaux et encore créneaux  on cherchera des niches pour mieux  faire branler la queue des clients… épuisés de tant de rabais . Rattrapez-laid ! Allons ! Gauche droite Gauche droite Gauche droite. Hémisphère gauche hémisfaire droit  . Votre acceptation  presque inconditionnelle du contenu de vos cours donne le ton, c’est-à-dire que vous acceptez «Ce tout pour le tout inté-graal » en maugréant à peine …  Suivra aussi notre obligatoire acceptation en tant que client-peuple-collectivité de cette belle connaissance applicable universellement, que nous soyons universitaires ou non, papou touareg ou eskimo,  car votre expertise virale est le marketing du   »génome« de notre existence toujours en attente du vaccin absolu … Étudiants et étudiantes votre tranquille acceptation n’est pas banale et sans AVOIR des  conséquences sismiques  : le résultat est  qu’ une bonne partie du monde en lequel nous sommes forcez de vivre se retrouve noyer dans un gigantisme où une bataille continuelle d’euphémismes prudents et nauséabonds  rendent les paroles réelles et agissantes  imprononçables, la vérité même à peine vrai, deviendra maladie et obscurantisme,  fléaux de l’âge de pierre … je sais que je l’ai déjà dit ailleurs sous une autre forme  quelque part mais je répète jusqu’à ce que vous considériez ce fait assez important pour AGIR!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s